L'actualité des ICC

PushStart, la voix des entreprises du jeu vidéo

Basée à Montpellier, PushStart représente les entreprises du jeu vidéo. Elle revendique une centaine d’adhérents.

PushStart est à la recherche d’un lieu. La Cité Créative arrive à point nommée. Basée à Montpellier, l’association des entreprises du jeu vidéo en a bien besoin. « Nous en sommes aujourd’hui à une centaine d’adhérents », observe Benjamin Dimanche, son président. PushStart envisage de prendre place dans la Halle Tropisme où elle pourrait réunir ses membres, dont le nombre ne cesse pas d’augmenter.

Ce regroupement d’indépendants et d’entreprises du jeu vidéo représente un secteur en pleine ébullition qui pèse lourd dans la cité méditerranéenne. « Montpellier est la deuxième ville française du jeu vidéo en nombre de salariés », rappelle-t-il.

Près de 600 personnes travaillent en effet dans ce secteur. Ubisoft, adhérente de PushStart, en emploie à elle seule plus de 250. Les autres sont, pour la plupart, nettement plus petites, mais elles n’en demeurent pas moins des joyaux. À l’exemple de Pixel Reef, la société d’Éric Chahi, créateur d’Another World, ou encore de The Game Bakers ou encore Altshift et BlueTwelve. Et les indépendants sont nombreux.

Le jeu vidéo a fait de Montpellier l’un de ses foyers. PushStart en est l’épicentre. L’association initie des rencontres, des échanges et des collaborations. Elle met en place des formations, des ateliers et des workshops. Chaque dernier mardi du mois, elle organise des événements et plusieurs fois par an des game jams. « Nous créons une dynamique entre nos adhérents », résume sobrement Benjamin Dimanche. Tant mieux pour la Cité Créative !