L'actualité des ICC

À Montpellier, Une gamme complète de formations pour les ICC

Vous souhaitez faire carrière dans l’animation 3D, le jeu vidéo ou le cinéma ? Ou recruter un jeune professionnel prometteur ? À Montpellier, l’offre de formations répondra à vos attentes.

La Cité méditerranéenne abritera un vivier d’écoles préparant aux métiers exercés dans ces filières en plein développement. Le secteur des industries culturelles et créatives se porte bien. Se former à l’une de leurs spécialités est l’assurance de trouver un travail passionnant. Montpellier dispose de toute la gamme des formations qui permettent d’accéder à l’un de ses métiers, grâce à un maillage d’écoles, tel que les plus grands studios du monde viennent y trouver leurs nouveaux talents.

Si l’animation 3D en est le fer de lance de l’offre montpelliéraine, le jeu vidéo y est aussi très bien enseigné. « La France compte 75 centres de formation aux métiers du jeu vidéo. Douze d’entre eux sont installés à Montpellier », observe Laurent Michaud, spécialiste national du marché du jeu vidéo. Pour les métiers du cinéma, les écoles ne manquent pas non plus et leur nombre continue d’augmenter : Cinécréatis, école du réseau Icônes, s’installera prochainement dans la Cité Créative. Tour d’horizon des formations dispensées à Montpellier.

Cinéma d’animation / effets spéciaux : Montpellier, gisement de talents

La formation aux métiers du film d’animation et des effets spéciaux : voilà l’un des grands atouts de Montpellier. L’offre est diversifiée et complète, grâce à un maillage d’écoles privées de qualité, proposant tout l’éventail des spécialités recherchées.

L’École supérieure des métiers artistiques (ESMA) est sans doute la plus connue. Classée dans le Top 10 mondial des formations à l’animation 3D, elle propose une formation très complète, d’une durée de quatre ans. Ce Cycle professionnel cinéma d’animation 3D et effets spéciaux ouvre la voie aux métiers de réalisateur-chef de studio 3D, de directeur artistique, chef de projet, superviseur animation 3D, superviseur effets spéciaux, superviseur rendu 3D ou effets spéciaux, character designer, animateur 3D, etc. L’étudiant est accompagné. « Dans notre école, le climat est familial et favorable à l’épanouissement », résume Karim Khenissi, directeur général et fondateur de l’école. Près de 800 de ses anciens élèves travaillent aujourd’hui dans les plus grands studios : Dreamworks, Pixar, Double Negative, Weta Digital, Industrial Light and Magic, Illumination Mac Guff, Sony Animation, Disney, etc.

ArtFX, autre école réputée, propose un cursus Bac+5 de réalisateur numérique. L’étudiant a le choix entre trois spécialités : l’animation 3D, l’infographie 3D et les effets spéciaux numériques, chacune se distinguant par des enseignements spécifiques. ArtFX propose également un cursus axé sur la programmation vfx/game, également destiné au secteur du film d’animation. ArtFX est l’une des meilleures écoles du monde en matière d’effets spéciaux. « La pédagogie s’appuie sur la bienveillance », souligne Gilbert Kiner, son créateur. Les étudiants font leurs apprentissages, par groupes, sur des projets. Nombre d’anciens élèves d’ArtFX travaillent également chez les plus grands : ILM, Dreamworks, Weta Digital, Disney, etc.

Objectif 3D forme également aux métiers du film d’animation. Créée en 1999, cette école dispense une formation Cinéma d’animation 3D & VFX. Axée sur les attentes des studios, elle est reconnue pour former d’excellents techniciens et artistes 3D. Le cursus court sur quatre ans.

Ionis e-artsup propose un Bachelor professionnel Animation & 3D. Une formation en trois ans, destinée à former aux techniques de production et de créations numériques pour les films d’animation, mais aussi le game : personnages, paysages, lieux, etc. L’école forme également, en cinq ans, des directeurs artistiques et des digital designers dans son Programme Grande École.

Studio M est un autre acteur historique à Montpellier. Son bachelor Superviseur des effets spéciaux numériques - motion designer, dispensé en association avec ACFA Multimedia, autre école de son groupe, prépare aux métiers de monteur truquiste, chef monteur, superviseur d’effets visuels, motion designer, etc. Et Studio M crée un autre bachelor spécialisé dans la conception de film d’animation 3D à Béziers, en partenariat avec l'école biterroise Cime Art. « Nous mettons l’accent sur les compétences et les savoir-faire », commente Philippe Lansarde, président du groupe SMI qui coiffe Studio M.

Jeux vidéo: Montpellier, un des foyers des formations

Le secteur du jeu vidéo est en croissance constante. Les débouchés y sont nombreux. En France, 75 écoles forment donc à ces métiers. Douze d’entre elles sont installées à Montpellier, faisant de la cité méditerranéenne l’un des principaux centres de formation au jeu vidéo.

ArtFX est l’une d’elles. Elle propose deux cursus. Le premier, construit sur cinq ans après le Bac, est consacré au game design et game art. Les élèves suivent un enseignement commun pendant deux ans, avant de choisir l’une de ces deux spécialités. L’enseignement prend en compte la psychologie. « Les jeux ne sont intéressants que si le joueur vit une expérience. Il faut toucher son imaginaire », insiste Gilbert Kiner, le créateur d’ArtFX. Second cursus : la programmation VFX/game, sur deux ans, destinée à former des programmateurs en effets spéciaux VFX et en jeu vidéo. À la sortie, l’emploi est garanti : les studios recherchent en permanence des technical directors.

L’IPESAA, une école du réseau Icônes auquel appartient l’ESMA, propose deux formations l’une pour devenir infographiste 2D/3D, l’autre character designer. La première prépare aux métiers de graphiste, graphiste multimédia ou encore illustrateur, la seconde à celui de character designer. Très présents dans l’industrie du jeu, ces métiers s’exercent également dans les secteurs de l’animation, la télévision ou le cinéma. Ce cursus exige d’avoir un trait de crayon sûr et précis, ainsi qu’une bonne aisance relationnelle.

Objectif 3D dispense une formation de trois ans au game art & design. Elle se focalise sur les techniques avancées, utiles à la création de jeu vidéo. Game designer, environment artist, character artist, lighter, modèle : voilà les métiers auxquels elle prépare. Objectif 3D forme également des programmeurs au travers d’un second cursus taillé sur mesure : le game programming, enseigné sur trois ans.

ACFA Multimedia complète ces offres par un cursus entièrement dévolu au sound design des jeux vidéo et des media interactifs. La pédagogie met les étudiants en situation, comme s’ils étaient en entreprise. Cette formation est accessible, sur dossier et entretien, aux candidats ayant déjà effectué un parcours de formation aux métiers du son.

Les universités de Montpellier ont aussi leurs filières de formation. L’Université Paul Valéry propose ainsi un Master deuxième année intitulé Parcours Jeux vidéo, visant à former des concepteurs/réalisateurs aptes à développer des formes artistiques liées au gameplay. L’Université de Montpellier a lancé, de son côté un Parcours Imagina - Image Games and Intelligent Agents, en vue de former des ingénieurs et chercheurs dans les industries de l’image et des jeux vidéo.

Ionis e-artsup propose deux cursus. Le premier est un bachelor pour les professionnels Game & Creative Coding. Il forme en trois ans des spécialistes du gameplay (règles du jeu, fonctions à utiliser, possibilités d’interaction, etc.) et du creative coding (images de synthèse, modélisation 3D, langages de programmation, etc.). Ionis e-artsup forme également des directeurs artistiques et des digital designers dans le cadre de son Programme Grande École.

L’ETPA, l’école de photographie et de game design du réseau Icônes, a décidé d’installer sur le Campus de la Cité Créative à Montpellier une antenne Jeu vidéo.

Plusieurs formations sont, enfin, dispensées près de Montpellier. Créajeux, une école des métiers du jeu vidéo, basée à Nîmes, en propose quatre : infographiste jeu vidéo / infographiste 3D ; programmeur ; cinématique et game production. Créajeux propose également une préparation d’un an aux métiers du jeu vidéo à l’attention de ceux qui n’ont pas forcément le niveau bac, afin qu’ils puissent intégrer par la suite ses cycles longs. De son côté, Studio M lance deux cursus à Béziers sur le game art/game design, en partenariat avec Cime Art, et sur le game développement.  

Cinéma et son : La palette des métiers

Haut lieu de tournages de films et de séries télévisées, Montpellier dispose d’une belle palette de formations aux métiers du cinéma, de l’audiovisuel et du son.

Studio M et ACFA Multimedia sont les deux écoles les plus visibles sur cette filière. Ces deux établissements d’enseignement du groupe SMI ont monté une série de cursus adaptés à cette filière. À commencer par trois BTS audiovisuels, axés respectivement sur le montage & la post-production, les métiers de l’image et les métiers du son. S’ajoutent à ces diplômes d’État trois formations dispensées sur deux ou trois ans (réalisateur/monteur, métiers du son/sound designer et technicien son), plus une d’une durée de six mois (technicien des métiers de l’audiovisuel). Studio M propose en outre un BTS photographie, ACFA Multimedia une formation de designer sonore.

ArtFX propose dans son cursus Réalisateur numérique de former aux métiers du cinéma au sens large. Les deux premières années les élèves apprennent les différents métiers et techniques (photos, scénario, montage, son etc.). Lors de leur film de fin d’étude, ils peuvent choisir de réaliser un film avec tournage (incrustation fond vert, tournage avec acteurs etc.).

Installée à Mauguio, près de Montpellier, Travelling propose, elle aussi, des cursus adaptés aux métiers de l’audiovisuel. Son catalogue est complet. Un cycle pro Cinéma-TV, construit sur trois ans, forme à sept spécialités : le scénario, la réalisation, le montage, l’image, le son, la production. Quatre BTS complètent l’éventail sur les métiers de l’image, les métiers du son, ceux du montage et de la post-production et la gestion de production.

L’école Le Plateau s’intéresse à la formation d’acteurs. Son cursus court sur deux années, avec travail face caméra, expression corporelle, etc.

Le groupe SMI dispense une formation aux maquillages, aux maquillages FX et aux coiffures artistiques ou historiques, via l’Atelier du Griffon. Deux autres écoles sont également présentes dans les effets spéciaux de maquillage : Métamorphoses et l’École de maquillage européenne.

Enfin, ce panel d’offres de formations sera complété par l’arrivée de Cinécréatis, école du réseau Icônes qui s’installera sur le Campus de la Cité Créative. Forte de seize ans d’expérience, Cinécréatis forme en trois ans aux métiers de réalisateur, assistant réalisateur, régisseur, opérateur cadre & lumière, monteur et monteur truquiste.